Séance de clavardage sur Twitter au sujet du crime organisé

Joignez-vous à la discussion : #crimeorgchat

Le sous-commissaire Scott Tod de la Police provinciale de l'Ontario en compagnie du commissaire de la GRC Bob Paulson

Le sous-commissaire Scott Tod de la Police provinciale de l'Ontario en compagnie du commissaire de la GRC Bob Paulson

Victoria (C.-B.), le 21 août 2014 – Plus de 25 hauts dirigeants de l'application de la loi se rassemblent en Colombie-Britannique demain afin de discuter de la menace que représente le crime organisé au Canada.Présidé par Bob Paulson, commissaire de la Gendarmerie royale du Canada, le Comité exécutif national (CEN) se réunit chaque année en vue de mobiliser les capacités opérationnelles contre les principales menaces du crime organisé au Canada.

Le CEN a pour but d'assurer le dialogue et l'échange d'information et de fournir des données sur tous les biens, activités et associés du crime organisé au Canada. Grâce à des pratiques officielles de mise en commun de l'information, les partenaires policiers collaborent pour réduire l'influence et la portée des groupes criminels et pour exposer leurs vulnérabilités.

Après la réunion du CEN, des membres du Comité participeront à la toute première séance conjointe de clavardage sur Twitter avec les médias et le public. Au moyen du mot clic #crimeorgchat, le commissaire de la GRC Bob Paulson animera la séance d'une heure sur Twitter, en compagnie du sous-commissaire Scott Tod (pdf) de la Police provinciale de l'Ontario, qui copréside aussi la Réponse intégrée canadienne au crime organisé (RICCO). La séance vise à répondre aux questions et à promouvoir la sensibilisation au crime organisé au Canada.

Un document d'information sur les tendances liées au crime organisé, affiché sur le site Web du Service canadien de renseignements criminels (SCRC), servira de base pour cette discussion. Ce document décrit la Stratégie canadienne d'application de la loi pour combattre le crime organisé qui a été adoptée par le CEN et appuyée par le SCRC et la RICCO. Il résume aussi des enquêtes récentes pour aider les Canadiens à mieux comprendre l'ampleur et l'incidence du crime organisé au Canada.

La grande majorité des Canadiens ne sont pas impliqués directement dans le crime organisé, mais son incidence touche directement la société canadienne et d'ailleurs. La séance de clavardage qui aura lieu demain permettra aux Canadiens d'éviter d'être des victimes ou des complices involontaires du crime organisé.

Joignez-vous à la discussion! La séance débutera à 16 h (heure du Pacifique), le 22 août. Utilisez le mot clic #crimeorgchat.

-30-

À propos du Service canadien de renseignements criminels

Le SCRC est un organisme à orientation stratégique qui facilite la production et l'échange à point nommé d'information et de renseignements criminels au sein de la collectivité canadienne de l'application de la loi. Le SCRC est composé de près de 400 membres, dont des organismes policiers de compétence fédérale, provinciale, régionale et municipale de même que divers organismes d'application de la loi, de renseignements et de réglementation. Comptant dix bureaux provinciaux et un Bureau central à Ottawa, le SCRC forme un véritable réseau national de renseignements criminels qui appuie la répression criminelle intégrée et axée sur le renseignement au Canada.

À propos de la Réponse intégrée canadienne au crime organisé

La Réponse intégrée canadienne au crime organisé (RICCO) a été mise sur pied en juin 2007 en tant que composante opérationnelle de la Stratégie canadienne d'application de la loi pour lutter contre le crime organisé, une initiative conjointe de l'Association canadienne des chefs de police (ACCP) et du Service canadien de renseignements criminels (SCRC). Cette stratégie vise à assurer la coordination d'un plan stratégique de lutte contre le crime organisé, qui consiste à unifier les collectivités municipales, régionales, provinciales, territoriales et nationale de l'application de la loi au Canada.

Pour suivre la discussion sur Twitter :

Gendarmerie royale du Canada : @grcrcmppolice
Police provinciale de l'Ontario : @OPP_Nouvelles
#crimeorgchat

Renseignements aux médias :

Relations avec les médias de la GRC
613-843-5999

Date de modification :